4 façons intéressantes pour élever des enfants plus reconnaissants

 

Il n’y a pas de formule scientifique pour élever des «bons» enfants. Etre parent relève plus d’un art que d’une science, et heureusement nous pouvons toujours nous améliorer.

Bien qu’il n’y ait pas de méthodes réfléchies pour s’assurer que les enfants grandissent et s’épanouissent émotionnellement, il existe de nombreuses techniques qui peuvent vous guider pour élever des êtres merveilleux.

Il est essentiel d’instaurer des leçons de vie à un âge précoce, en récompensant les comportements présentant de la compassion, de la générosité et de l’altruisme. Leurs apprendre à « apprécier » est fondamentale, quel que soit leur âge. Qu’il s’agisse d’apprécier d’autres personnes qui vous ont aidées, ou simplement d’apprécier ce que vous avez, cette compétence de vie peut renforcer les relations et favoriser une mentalité positive.

Voici quatre façons d’inculquer un esprit d’appréciation à vos enfants:

Limiter ce que vous dépensez 

L’argent peut être un sujet délicat pour les parents, surtout lorsque vos enfants sont encore très jeunes et ne peuvent pas saisir l’impact de chaque franc, euro ou dollar durement gagné. Les enfants sont des éponges, ils prennent les comportements et les philosophies qu’ils voient chez leurs parents ; Vous avez la possibilité de favoriser une attitude saine, respectueuse et reconnaissante envers l’argent… voici comment faire :

Vous pouvez montrer à vos enfants que l’argent ne définit pas les paramètres pour passer un bon moment. Cette leçon importante permet aux enfants de comprendre le pouvoir du divertissement « gratuit » (ou à faible coût), et les introduit également dans le concept que l’argent est limité.

La clé ici n’est pas de les priver d’expériences ou de leur apprendre que les dépenses sont mauvaises, mais de leur montrer que le manque d’argent ne limite pas votre capacité à profiter de la journée. Qu’il s’agisse de créer des jeux amusants pour garder les enfants occupés pendant de longs voyages , de jouer à des jeux de cartes à la maison ou de lancer une balle de foot dans la cour, il faut établir l’idée que l’amusement n’est pas toujours atteint en acquérant de nouveaux articles ou jouets; Vous améliorerez l’appréciation de vos enfants du divertissement « gratuit » ainsi que leur appréciation de l’argent comme quelque chose qui peut être utilisé pour des expériences spéciales.

Donnez des récompenses créatives

Lorsque les enfants accomplissent des tâches spécifiques, essayez d’offrir des récompenses propres à votre famille. Un excellent exemple est de donner des récompenses d’expériences partagées. Quelle meilleure façon pour se protéger d’une mentalité matérialiste que de se détourner de l’utilisation de récompenses matérielles? En établissant un temps particulier unique en tant que prix pour un travail bien fait, vous pouvez enseigner la valeur de l’interaction familiale. Pensez à la visite d’un musée amusant, d’un jeu de football à l’arrière-cour ou même d’une sortie dans le parc, choisissez quelque chose qui répond aux intérêts de votre enfant ou un intérêt partagé que vous avez ensemble !

Lorsque vous choisissez une certaine activité ou une expérience en récompense, vous y associez automatiquement une association positive; sans parler du sentiment d’accomplissement qui vient avec ce prix. Vos enfants sont plus susceptibles d’apprécier ces voyages spéciaux au zoo ou ces jeux de foot avec papa qu’ils ont gagnés grâce au travail acharné et au bon comportement. Il faut que la récompense soit fondée sur le caractère et l’effort, et non pas sur les résultats finaux.

Les tâches font partie intégrante de la vie

Les enfants qui ont des responsabilités au début de la vie construisent de l’autodiscipline et de la confiance. Ils apprennent également à apprécier la valeur du travail bien fait. Évitez de distribuer les corvées comme une conséquence négative pour les mauvaises actions de vos enfants. Si on vous demande seulement de nettoyer la table ou de faire votre lit lorsque vous avez fait quelque chose de mal, il n’y aura aucune raison pour vos enfants d’apprécier ces tâches. Utiliser les obligations ménagères comme une punition fait en sorte qu’ils ne se sentent pas appréciés.

Au lieu de cela, les tâches ménagères devraient être intégrées dans votre routine hebdomadaire et partagées entre les membres de la famille; Même les plus jeunes ! Chaque enfant – à tout âge – peut aider avec quelque chose, qu’il s’agisse de balayer le sol, d’alimenter le chien ou simplement de plier les serviettes propres. Quand il s’agit d’éduquer les enfants sur le sens de la responsabilité, les tâches courantes introduisent l’idée que faire quelque chose pour les autres est précieux. Cela peut, à son tour, favoriser l’appréciation et la gratitude lorsqu’une autre personne accomplit une tâche qui est normalement votre responsabilité. Surtout, les tâches familiales partagées enseignent le concept selon lequel s’occuper d’une maison est un effort d’équipe coopératif. Nous vivons tous dans la maison et, par conséquent, nous aidons tous à en faire un endroit merveilleux pour vivre.

Communiquer le pouvoir des valeurs fondamentales

Lorsque les parents partagent régulièrement leurs idéaux fondamentaux et leurs valeurs avec leurs enfants, ils sont plus susceptibles d’agir sur ces valeurs fondamentales dans leur propre vie. Avoir des conversations honnêtes et ouvertes avec vos enfants favorise, non seulement, un sentiment de confiance entre vous, mais aide aussi à développer leur sens de soi d’une manière vraiment positive.

Par exemple si la valeur fondamentale la plus importante de votre famille est la générosité, vous pouvez insuffler cette croyance chez vos enfants en faisant du bénévolat dans une soupe locale. En observant comment les moins fortunés vivent et se comportent malgré leurs circonstances, vos enfants peuvent commencer à apprécier ce qu’ils ont d’autant plus. Faire plaisir et s’occuper des autres peut inciter vos enfants à passer plus de temps à réfléchir à la façon de rendre service aux autres, au lieu de se concentrer sur la façon dont les autres peuvent mieux les servir.

Développer une appréciation saine de vous-même, de votre style de vie et d’autres personnes nécessite de passer de la pensée centrée sur l’ego à l’altruisme, chez les enfants, cela s’apprend de la part des parents. Il n’y a pas une seule méthode qui s’adapte à tous les enfants, mais en tant que parents, vous pouvez utiliser tous les outils à votre disposition pour enseigner l’appréciation pendant les années importantes de leurs développements. Avec la bonne orientation, les bons choix et la bonne attitude d’un parent accompli que les enfants prendront comme modèle, l’appréciation et la compassion occupent un endroit puissant dans la vie et l’avenir de vos enfants.

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences sur ce sujet et n’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter.

Bonne lecture

 

Please follow and like us:
11

6 Commentaires “4 façons d’élever des enfants plus reconnaissants”

  1. 4 fondamentaux que j’espère ne pas louper avec mon fils!
    Pour les tâches quotidiennes, à même pas deux ans il prend plaisir à nous aider à vider le lave vaisselle et faire le ménage (bon le rangement ce n’est pas encore ça mais je ne perds pas espoir). Pour l’argent je trouve que la société actuelle ne nous aide pas, ici on est adepte des achats drive et internet, je me souviens petite je faisais toujours les courses avec ma mère qui regardait TOUS les prix au kilos et ça ça m’a permis de savoir le vrai coût des choses!
    Pour les récompenses et l’appreciaton fondamentale on a encore du chemin… pas évident de trouver LE moment ou il fait récompenser ou non. Très bel article encore une fois. À bientôt

    1. Hello, merci beaucoup pour ton commentaire. Je te rassure, le rangement reste encore chez nous le point le plus
      délicat à gérer. Moi aussi je viens d’une famille où nous savions le vrai coût des choses… à 12 ans mon père
      me faisait tenir un carnet de compte pour gérer mon argent de poche !!! Mais aujourd’hui j’aimerais vraiment aider
      mes enfants à considérer les attentions, les moments, les gestes de reconnaissances comme les choses essentielles de la vie
      et cela même si l’argent sera toujours présent dans leur existence. A bientôt et merci

  2. Ce qui est parfois difficile, dans la parentalité positive, c’est de ne pas se sentir nul si on n’y arrive pas. Ce sont de très beaux et très vrais principes, que j’espère transmettre dans mon éducation… Mais quel challenge. Et combien il est difficile d’être bienveillant avec soi, aussi.
    A bientôt!

    1. Hello et merci pour ton commentaire. Oui tu as tout à fait raison. A mon avis il faut surtout s’en
      inspirer et mettre les bienfaits de l’éducation positive en place sans se mettre de pression. Le but
      n’est pas de mal le vivre et surtout le plus important est d’être dans la bienveillance d’abord avec
      soi-même si l’on veut transmettre cette belle valeur aux autres. Pour moi il n’existe pas d’éducations
      justes ou fausses du moment que l’amour domine.
      A bientôt 😉

  3. Article très intéressant qui aide à se remettre en question et surtout à relativiser. Je partage à 100% les valeurs transmises dans ton article, j’essaye de les appliquer avec mes 2 enfants même si parfois les mauvaises « habitudes » nous rattrapent. Le tout est de toujours faire les choses de manière positive et bienveillante mais sans pression !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez le blog ? Partagez sur :