Je vais vous faire découvrir la belle ville de Fès au Maroc

Pour faire suite à notre première semaine de vacances à Ibiza, nous nous sommes rendu au Maroc, plus précisément dans la magnifique ville de Fès. Pour atteindre ce lieu depuis Ibiza, nous avons du passer par Barcelone et y sommes resté une journée.

Après un réveil ultra tôt ( 5h30 du matin ), nous voici en route en direction de l’aéroport d’Ibiza pour notre vol vers Barcelona.

Sitôt débarqué à Barcelone, nous avions la journée devant nous pour profitez de cette belle journée avant notre prochain vol vers le Maroc. Nous avons prit un taxi direction La Boqueria, le marché extraordinaire de la Rambla.

   

 

Après un bon repas dans un super bar tapas, nous avons décidé de rejoindre la Plaça Catalunya. Les enfants se sont amusés avec les pigeons.

 

    

 

Vers 16 heures il est déjà temps de rejoindre l’aéroport pour notre vol vers Fès.

Chaude arrivée à Fès au Maroc

Dès notre sortie d’avion sur le tarmac de Fès et malgré l’heure tardive, la chaleur nous submerge… 38 degrés à 22h30.

  

  

Ali, notre chauffeur attitré du Riad, nous attend ( longtemps, 2h pour passer tous les contrôles ) pour nous conduire à bonne destination.

Notre arrivée au Riad Layalina est un délice pour les yeux… l’endroit est magnifique et nous sommes reçu très gentiment par le personnel. Nous retrouvons nos amis de la semaine sachant que nous avons loué le riad uniquement pour nous, soit trois couples et six enfants.

 

  

  

  

  

Même quelques personnalités y ont passés un séjour

Jean-Louis Aubert

Alexandra Lamy

Frédéric Beigbeder

Le lendemain, malgré une chaleur étouffante ( 46 degrés ), nous décidons de partir à l’aventure de la médina

 

Nous espérions y trouver un semblant de fraîcheur. Le résultat est tout relatif mais plus agréable malgré tout. Nous voici entrain de nous abandonner dans les ruelles magnifiques du vieux Fès.

  

  

  

  

Visite des fameuses tanneries de Fès ( odeurs garanties malgré les feuilles de menthe que l’on vous donne pour soulager votre nez ). L’endroit est magnifique.

  

Puis nous prenons la direction du musée du bois. Une magnifique bâtisse que vous pouvez visiter et qui vous retrace l’historique du bois et vous explique les différentes essences utilisées au travers des années.

  

  

Au sommet de la bâtisse, le toit vous offre une magnifique vue sur Fès

  

  

Le lendemain le grand jour du mariage auquel nous avons été conviés arrive enfin.

Nous avions rendez-vous à 20 heures devant la grande salle du Diamant Vert ( heureusement légèrement climatisée ). Nous avons du apprendre la patience et occuper les enfants car les mariés sont arrivés peu après minuit et personne n’avait encore mangé. Mais le spectacle fut un dépaysement total tant pour nos yeux que pour nos oreilles…

  

 

Puis le soir venu, les festivités peuvent commencer :

L’orchestre oriental s’installe sur le lieu de la fête. Les serveurs déposent sur les tables des boissons, fruits secs et petits-fours. Les invités se présentent dans la salle de mariage. La mariée magnifiquement parée d’une tenue dorée et d’un diadème en ras-de-cou fait son entrée deux à trois heures après les convives. Elle défile dans la salle de mariage avant d’aller rejoindre son promis. On installe ensuite le couple sur un trône.

 

  

 

Le repas de mariage est alors servi, généralement composé d’une pastilla, d’un plat de consistance comme un couscous, tajine ou méchoui par exemple, d’un dessert et d’un plateau comportant un riche assortiment de fruits.

Tout au long de la nuit, la jeune mariée changera de tenue ainsi que de parure de bijoux. Elle est, pour ce faire, assistée de quatre femmes dont la mission est d’aider cette princesse des mille et une nuits à s’habiller. Au petit matin, la tenue blanche de la mariée est mise à disposition des jeunes filles qui la revêtent à tour de rôle.

 

  

 

 

Pourquoi la mariée porte-t-elle sept tenues le jour de son mariage ?

A l’origine, le mariage marocain devait durer sept jours, et la mariée devait donc porter sept tenues. Sept jours, sept tenues pour sept régions marocaines.

la robe pour le jour du henné : un caftan vert et doré.

la «takchita» blanche pour signifier la pureté de la future épouse : c’est la robe d’ouverture.

la «fassiya» (de Fès) qui peut être blanche, dorée, verte ou rouge.

la «r’batia» (de Rabat) de couleur bleue.

la «sahraouia» (du Sahara marocain) : une «m’lehfa» composée essentiellement d’un long tissu que l’on enroule sur soi.

la «soussia» (ou tenue berbère) qui provient des régions du Souss et d’autres régions berbères. Une robe traditionnelle très colorée pleine de motifs.

le «mejdoub», le fameux caftan doré et brodé.

De nos jours, les mariées portent aussi une robe blanche à l’européenne à la fin de la cérémonie. Une manière de réaliser un rêve de petite fille…

 

La cérémonie s’est terminée à 6h30 du matin… Le mariage a été célébré à la manière typique de Fès. Le déroulement d’un mariage marocain est rempli de coutumes et de cérémonials. La musique est forte est permanente mais très dépaysante… écoutez et voyez plutôt :

 

Après toutes ces émotions, nous utilisons la journée suivante pour se reposer au riad Layalina.

 

Visite d’une région Marocaine étonnante

Nous avions décidé de sortir un peu de Fès pour découvrir ses alentours le temps d’une journée. Ali, notre chauffeur connait la région comme sa poche et c’est en sa compagnie que nous partons à l’aventure.

 

Première étape, Boulemane, un petit village dans les hauteurs de Fès, pour assister à son marché.

 

  

  

 

Ifrane ou la petite Suisse

Après cette agréable visite nous reprenons la route pour Ifrane, surnommé la petite Suisse marocaine. Une fois arrivé, le contraste qui nous est offert est saisissant. Nous nous retrouvons dans une ville ultra propre, bordée de sapins, un climat des plus agréable. Cette ville du moyen-Atlas compte 30’000 habitants. C’est une des rares ville marocaine qui se retrouve sous la neige en hiver… voyez plutôt

Le contraste sur la place principale entre une fontaine bordée de sapins sur fond de musique marocaine est original

 

 

 

La faim se faisant sentir, nous reprenons la route une nouvelle fois avec Ali qui décide de nous emmener dans un endroit étonnant. Il s’agit d’un lieu où vous pouvez à la fois acheter votre viande dans diverses boucheries ( âmes sensibles…s’abstenir ) et faire griller vos morceaux choisis directement sur place.

 

Le barbecue proposé ne devait pas être parfaitement aux normes au niveau de l’émission de fumée nocive mais la viande que l’on nous a servi était parfaite.

 

Une fois ce merveilleux repas terminé, Ali avait encore une surprise pour nous. Il nous emmena à Zaouia Ben Smim, à 9 km d’Ifrane, lieu dans la montagne remplie de cèdres et de singes Magot…  un vrai moment de plaisir pour les petits et les grands.

  

 

 

Malheureusement nous avons été surpris par un orage qui nous a obligé à prendre la route du retour pour le riad. Le bon côté est que cet orage aura eu le mérite de rafraichir le climat.

 

Transfert à Casablanca

Le lendemain, ce fut le moment de notre transfert à Casablanca pour prendre notre avion en direction de Genève. C’est Ali le bienveillant qui nous y emmena ( 4 h30 de trajet ).

Après 2h de route, Ali s’arrêta sur une aire d’autoroute afin de s’adonner à la traditionnelle prière. Il faut savoir que bon nombre d’aire d’autoroute possède une mini salle ( mosquée ) afin que les fidèles puissent faire leurs prières quotidiennes.

 

Arrivé à Casablanca, nous avons prit possession de notre chambre et y avons passé la nuit. Le lendemain, le vol de retour sur Genève nous rappela avec force que les vacances étaient déjà finies.

 

Le Maroc nous a énormément plu et sitôt rentré nous nous sommes promis d’y retourner un jour.

J’espère que notre voyage vous aura suscité des envies et des idées de découvertes.

Et vous, êtes vous déjà allé au Maroc ? N’hésitez pas à mettre vos commentaires et remarques et surtout n’oubliez pas de vous abonnez à ma newsletter pour rester au courant de mes prochains articles… de belles surprises vous attendent.

 

Bonne lecture à toutes et tous

 

 

 

 

Please follow and like us:
7

One thought on “Connaissez-vous Fès au Maroc ?”

  1. Prochaine étape, je vous conseille Marrackech qui est aussi une très, très belle ville! Tellement beau, dépaysant, vivant! Vous avez vraiment fait un beau voyage, et que dire…le Mahgreb, tellement photogénique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez le blog ? Partagez sur :