Si vous nous suivez depuis un moment vous savez déjà qu’on adore le Maroc. Vous pouvez retrouver notre article sur Fès ici.

Nous sommes arrivés à l’aéroport de Bâle à midi. les enfants ont pique-niqué dans le coffre de la voiture. Des moments qui font déjà parti des vacances. D’ailleurs tu peux retrouver notre article « pourquoi voyager avec des enfants » ici.

Le vol s’est parfaitement bien déroulé. Notre petit dernier a mis beaucoup de temps à se laisser aller à une micro sieste. Bien trop occupé à observer ce qu’il se passe autour de lui. Autant il aura bien dormi durant la journée pendant notre séjour (oui parce que la nuit c’était une autre histoire), autant pendant le trajet du retour il n’aura pas fermé l’oeil à l’aéroport. Ni à l’aller ni au retour.

Aéroports marocains

Pour ceux qui ne connaissent pas les aéroports marocains, il faut savoir qu’il faut compter pas mal de temps pour pouvoir en sortir ou y entrer :-). En effet, il y a beaucoup de contrôles et la file d’attente à la douane avance très très lentement. Mais si vous voyagez avec un bébé, les policiers, les hôtesses de l’air et le personnel vous feront passer en début de file. Et pas que dans les aéroports d’ailleurs :-).

C’est le cas partout. Ils sont adorables avec les enfants. On a eu droit au même traitement de faveur au Jardin Majorelle. Pour l’aéroport, je vous conseille donc de vous y rendre un peu plus vite qu’à votre habitude.

Arrivée au Riad Bayti

L’accueil que nous avons reçu était parfait. Comme partout au Maroc d’ailleurs. Abdel, notre hôte, nous a servi un thé à la menthe accompagné de pâtisseries pendant qu’il nous donnait quelques recommandations. Ils nous a donné de précieux conseils pour notre séjour. Le temps de découvrir nos chambres et d’endormir bébé, un délicieux repas nous a été servi.

Jour 1

Comme à notre habitude, nous profitons du  premier jour pour nous reposer et découvrir notre riad et sa terrasse. Personnellement, je mange rarement le matin, mais en vacances j’aime tellement découvrir la nourriture du pays… Les crêpes (il y a tellement de sortes au Maroc), les pains, les fruits…

Avec l’arrivée d’un bébé dans la famille, on voyage un peu différemment. On ralenti le rythme et on lui laisse le temps de s’adapter. On a profité de cette première journée pour lire et faire la sieste. Manger un tajine, des fruits et boire du thé à la menthe.

Jour 2

Pour commencer, nous sommes parti découvrir le marché aux épices (notre riad se trouve dans cette partie de la médina). Ensuite, nous sommes allés dîner au O clock café.

Puis, nous avons voulu visiter le palais Bahia. Malheureusement, en rénovation. Idem pour la Medersa Ben Youssef (fermée et en travaux jusqu’en 2020). Tellement dommage ! Car c’était l’endroit qu’on se réjouissait de voir à Marrakech.  Sur le chemin nous avons rencontré des artistes de rue. Par contre, je vous parle, en bas de l’article « des moins » de Marrakech à ce sujet.

Pour finir, nous avons continué notre visite en direction des tombeaux saadiens.

Ce jour là, les températures étaient élevées. Nous sommes rentrés au riad pour que les enfants puissent se rafraîchir dans la piscine.

Jour 3

Nous nous sommes promenés dans les rue de Marrakech. Toujours avec notre GPS hors ligne pour se guider.

Après notre dîner au riad, Notre taxi nous a conduit jusqu’à Terre des étoiles. Une oasis dans le désert d’Agafay. Le transport a été organisé par notre hôte. Nous y avons passé la journée et la soirée. L’endroit est magique, tranquille, reposant, inspirant et ressourçant.

5 hectares de terre quasi-lunaire où sont cultivés fruits et légumes, un travail de permaculture. Vous pouvez visiter les jardins ou donner un coup de main. C’est un lieu de corrélation et de partage.

Vous pouvez dormir dans les lodges tout confort de cet hôtel eco-responsable. Les enfant aimeront les animaux, dromadaires, chevaux, chèvres, poules… Nina a souhaité faire un tour en dromadaire. Nous sommes parti avec un guide pour un tour d’une heure. C’était juste magnifique, encore ce sentiment d’être seul au monde.

De plus, après l’effervescence de marrakech ça fait un bien fou d’être au milieu de la nature.

Jour 4

Visite du Jardin Majorelle

Nous sommes arrivés tôt mais malgré cela, la queue s’étend déjà jusqu’au coin de la rue… Mais comme nous étions accompagnés d’un bébé le vigile nous a fait passer au début de la file « famille avec enfant en bas âge ». on a gagné au moins une heure sur l’attente. Le jardin est superbe.

Ensuite, nous avons voulu dîner au café des épices mais pas de place avant 14h et les enfants avaient faim. Finalement nous nous sommes arrêtés au Café arabe. J’ai commandé un assortiment de salades marocaines et dieu que c’était bon. J’ai découvert une salade de courge râpée à la noix de coco… une tuerie !!

Ensuite, visite du Jardin secret, puis nous avons pris la direction du souk El Kassabine pour terminer par la fameuse place Jemaa el fna. Nous n’avons malheureusement pas pu nous attarder parmi les danseurs, les conteurs et les charmeurs de serpents. Notre fils aîné ayant la phobie des serpents. Nous n’avons donc pas pu voir le spectacle offert par Jemaa El Fna la nuit.

Nous avons continuer notre marche pour voir la mosquée de Koutoubia qui se trouve proche de la place Jemaa El Fna, puis retour au Riad…En calèche cette fois-ci. Alors c’est vrai, ce n’est pas très glamour de faire de la calèche au milieu des voitures quand on y pense 🙂 Mais ça a beaucoup amusé les enfants.

Jour 6

Et pour finir notre dernier jour à Marrakech, nous avons choisi de visiter la Vallée d’Ourika. Une vallée du Haut Atlas dans le sud de Marrakech. Une des Vallée les plus visitée.

Nous avons vu de jolis villages berbères. Nous avons fait une halte chez un potier. D’ailleurs si vous souhaitez ramener des plats et autres jolies poteries pour votre cuisine, je vous conseille des les acheter directement chez les potiers. Vous les payerez bien moins chers que dans le souk de marrakech. D’ailleurs les vendeurs du souk viennent se fournir ici.

Un peu plus loin nous avons visité une coopérative. Les enfants ont pu découvrir tout le processus d’extraction de l’huile d’argan. On a aussi goûté et testé la purée d’argan, le miel d’argan, des crèmes et autres produits. Il est vrai que les prix sont un peu élevés. Par contre, vous êtes certain de repartir avec de l’huile d’argan pure car souvent dans le souk elle est coupée avec une autre huile.

Nous avons mangé dans un des restaurant qui longe l’Ourika. Ensuite, accompagnés d’un guide, nous avons marché jusqu’aux cascades. Cette marche en pleine nature est vraiment un réel plaisir pour les yeux… la manière dont les berbères ont investis les lieux est magique. Vous verrez des frigos naturels le long du chemin pour vous rafraîchir 🙂

Avant le départ

On a été faire le plein d’épices… Abdel nous a amené là où il se fourni pour le riad. Ceci dit attention où vous achetez vos épices car on a vu plusieurs fois des chevaux se ravitailler d’épices dans les ruelles du souk J.

ET aussi quelques petites pâtisseries pour la route…

Les moins

En effet, on nous avait prévenu mais il est vrai que c’est un côté agaçant de Marrakech. Les gens essaient absolument de vous vendre des choses par tous les moyens. Ils insistent beaucoup et c’est parfois fait de manière irrespectueuse. On a vécu l’exemple avec un artiste de rue qui jouait de la musique. Il a insisté pour mettre son chapeau sur la tête de nos enfants qui se sont senti envahi et ont fini par prendre peur.  Nous avons dû hausser le ton car ils ne respectaient pas nos enfants.

Aussi, une femme qui voulaient nous vendre ses bijoux nous a suivi pendant plusieurs minutes, nous passant ses bracelets au bras alors que nous avions été très clairs. Elle nous disait que c’était « cadeau ». Ce que nous refusions. Puis elle revenait à la charge.

Et enfin, lorsque nous nous rendions au O’clock café, quelque mètre avant, un gars d’un autre café nous disaient que l’endroit où nous souhaitions nous rendre était fermé. Ce n’était absolument pas le cas. C’est bien dommage. Parce qu’à force de multiplier ces situations, nous ne faisions plus confiance… Alors pour la petite anecdote lorsque nous cherchions l’entrée des tombeaux sardines, un homme nous a prévenu que nous étions dans le mauvais sens et que nous nous rendions en direction de la sortie et non de l’entrée.

Avec toutes les expériences que nous avions acculmulées dans la journée, nous ne l’avons pas cru. Alors que là, il disait vrai. Dommage.

Les plus

Bien entendu, ils sont nombreux mais nous retiendrons la beauté du pays, l’amabilité de ses habitants. Les marocains sont adorables et en particuliers avec les enfants. Les nôtres se sont sentis à l’aise partout et super chouchoutés 🙂

A très vite pour l’article sur Essaouira !

Bien à vous

Blaise et Johanna

    ©blognouveauparent  0

4 thoughts on “Marrakech avec 3 enfants”

  1. Bonjour, merci pour votre article qui va beaucoup m’inspirer pour nos vacances.
    Juste une petite question sur le riad, est ce que la piscine était chauffée ? Nous y allons pour fin octobre prochain et suite à de mauvaise expérience j’aimerai cette fois avoir une piscine pour les enfants…
    Merci pour votre retour.

    1. Bonjour,
      C’est une bonne question. Mais il me semble justement si je m’en souviens bien qu’ils n’ont pas pu se baigner le 1er jour car elle était entrain de chauffer… Mais il est préférable de leur poser la question directement pour être sûr 🙂

  2. bonjour c »est pour cette raison que nous aimons moins marrakech que le reste du maroc que nous adorons nous
    venons d »y passer un mois en 4×4.toujours un super accueil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *