Tout d’abord, un job qui plaît, des passions, la famille, etc.. oui mais concrètement qu’est ce qui vous rend vraiment heureux ? Vous connaissez-vous réellement ? Ou vous définissez-vous par l’image que les autres vous renvoi ? Qu’est ce qui vous donne la patate ?

On s’est posé la question et sans avoir besoin d’entrer dans les détails, en ce qui nous concerne, voici la réponse

L’EVOLUTION

Etre heureux c’est être épanoui et fier de ses actions au quotidien. Et finalement, ce qui est important ce n’est pas le but, c’est le chemin pour y arriver.

Car une fois qu’on a obtenu/réalisé quelque chose, que se passe-t-il ensuite ? Après avoir décroché un diplôme, un job, fondé une famille, fait le tour du monde, bâti une maison… S’il y avait uniquement cet objectif là et pas d’autre projet, ce serait terminé ?

Ce qui nous rend heureux c’est d’apprécier le chemin, c’est notre évolution. Est-ce qu’aujourd’hui je suis meilleure qu’hier ? est ce que je suis fier/fière de moi ? est-ce que je me suis dépassé(e) ? Est-ce que j’ai progressé(e)?

Je me sens heureux/se par mon évolution, par mon engagement. J’ai fondé(e) une famille, j’apprends une langue étrangère, j’ai introduit le sport dans ma routine, je sors de ma zone de confort…

Il est important de réfléchir à ce que l’on désire réellement. Qu’est ce que je veux ?

Par conséquent, à la place de penser à des biens matériels, car beaucoup d’entre nous s’interrogent sur ce qu’ils pourraient avoir, conduire ou porter. Pourquoi ne pas se demander ce qu’ils souhaiteraient devenir et ce qu’ils voudraient vivre et ressentir? Au début, dans une relation (article sur le couple à retrouver ici), on baigne dans les sentiments et les sensations et non dans la possession de biens. A quelle vie et à quelle type de relation j’aspire ?

Il est vrai que, depuis l’enfance on nous a appris à nous projeter sur des objets mais dès à présent, décidons de nous projeter sur ce que l’on souhaite ressentir à l’intérieur. Quelles sont les valeurs que nous voulons transmettre à nos enfants ? Se soucier de tel ou tel bien matériel désiré ou se concentrer sur ce que l’on aimerait devenir ?

des outils pour se focaliser sur ce qui compte:
  1. Être motivé même lorsqu il n’y a pas (encore) de résultats…
  2. Prendre du plaisair dans le chemin parcouru, dans la progression.
  3. Voir et reconnaitre le positif (voir article sur les pensées)
  4. S’apprécier soi-même. En effet, nous n’avons pas besoin des autres pour être heureux, il faut avant tout être heureux soi-même.
  5. Arrêter de se mettre la pression. Trop de gens se mettent en situation de stress énorme car ils ont souvent tendance à vouloir aller trop vite.
  6. Apprécier au lieu de râler.
  7. Ne pas culpabiliser lorsqu’on a envie d’abandonner ou de fuir mais se rappeler pourquoi on s’est engagé dans tel projet ou telle relation.
  8. Passer à l’action même lorsqu’on n’en peux plus. Souvent, on remarque que finalement tout change et qu’on y arrive.
  9. Faire des choix qui nous correspondent. Se connaître.
  10. Profiter du moment présent.
  11. Lâcher prise et cesser de vouloir contrôler.
  12. Etre responsable de ses actes et de ses paroles.
  13. Laisser tomber les critiques. Ce n’est pas la faute des autres.
  14. Rêver en grand. On est excitez quand on voit la vie en grand.
  15. Se donner à 100%.
  16. S’entourer des bonnes personnes qui vous mettent en valeur et qui vous aiment pour ce que vous êtes.
  17. Se débarrasser des personnes toxiques qui se nourrissent de vos petits malheurs pour se sentir mieux.
  18. Vivre pour soi et pas pour les autres.
  19. Exprimer de la gratitude.

Mais n’oubliez pas, en ce qui concerne vos rêves, projets, buts, envies… L’important ce n’est pas la destination mais c’est d’apprécier le voyage. Ne soyez pas trop pressé et prenez le temps.

Johanna & Blaise

    blognouveauparent©  

Please follow and like us:
2

4 thoughts on “Qu’est-ce qui nous rend heureux ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez le blog ? Partagez sur :